Prostituee Amsterdam Vih

prostituee amsterdam vih Il y a des idées fausses courantes sur les prostituées à Amsterdam dont je pense que vous devriez être conscient. Beaucoup de gens croient qu’une personne séropositive peut se rendre directement dans une clinique et obtenir une ordonnance pour un médicament antirétroviral. Ce n’est pas le cas. La prostitution est légale à Amsterdam et de nombreuses prostituées utilisent des médicaments antirétroviraux, mais ils ne sont utilisés qu’en conjonction avec le traitement anti-VIH que leurs clients reçoivent. Il en va de même pour toute autre forme de médicament utilisée en conjonction avec un traitement anti-VIH.

Si vous avez été arrêté pour sollicitation de prostitution, vous aurez du mal à obtenir un test de dépistage du VIH ordonné par le tribunal contre vous. Le parquet a le droit légal de refuser cette demande car elle est considérée comme une affaire privée entre vous et votre client. Vous devez engager un avocat spécialisé dans le VIH pour représenter votre cas afin de vous assurer que vos droits sont protégés et que vous recevez les soins médicaux dont vous avez besoin pour commencer votre traitement. Un bon avocat spécialisé en VIH peut vous aider dans toutes vos démarches juridiques. Cependant, il ou elle vous demandera très probablement des informations sur votre activité sexuelle avec d’autres hommes. Un avocat peut également enquêter sur toute réclamation que vous avez faite pour tenter de vous défendre contre votre arrestation.

Il est important que vous fassiez des tests de dépistage du VIH régulièrement afin de pouvoir suivre vos progrès et vous empêcher de contracter le virus. Dès que vous commencez à remarquer un éventuel problème avec votre corps, vous devez en informer immédiatement votre médecin. Votre médecin vous communiquera les résultats de vos tests VIH et pourra vous dire quelles sont vos chances de contracter la maladie. Vous pouvez utiliser ces résultats pour vous informer de tout changement dans votre état de santé et comment vous pouvez éviter de contracter le virus. N’oubliez pas que si vous avez une MST, vous ne pouvez pas profiter du fait que vous êtes sans VIH et que vous continuerez à subir des tests chaque année.